Convention-cadre entre les ministères de la communication et du tourisme : promotion de la destination Algérie

Ministre du tourisme et de l’artisanat aux cotés du Ministre de 
Ministre de la Communication

Promouvoir et faire connaître davantage la destination Algérie et le produit artisanal national, tel est l’objectif premier de la convention-cadre paraphée, hier, au palais des Expositions des Pins-Maritimes, entre le ministère du Tourisme et de l’Artisanat, et le ministère de la Communication.

La cérémonie de signature a été présidée par MM. Abdelkader Benmessaoud, ministre du Tourisme et de l’Artisanat et Djamel Kaouane, ministre de la Communication, en présence des cadres des deux départements. 
Avant la signature du document de partenariat en marge du Salon international du tourisme et des voyages, le ministre de la Communication a souligné que «le tourisme, sous ses différents types est appelé à devenir un facteur clé du développement national et une source importante pour attirer les investisseurs nationaux et étrangers dans le cadre des facilités accordées par l’État à tous les niveaux».
Dans ce contexte, M. Kaouane a ajouté que «le secteur de la Communication reste pleinement disposé à contribuer à la dynamique enregistrée pour la promotion du tourisme et à accompagner le processus de valorisation du produit touristique grâce à l’utilisation des médias en tant que moyen de communication pour promouvoir la destination Algérie et faire connaître l’authenticité et l’originalité du patrimoine national».
Il précisera, cependant, que cette mission «promue au rang de devoir national», ne se limite pas à la performance du secteur, mais «nécessite des efforts concertés et une intégration conformément à une stratégie cohérente», qui «définit les rôles, les responsabilités et les objectifs envisagés à moyen et long terme».Selon le ministre, «cette approche est devenue un choix essentiel compte tenu de la forte concurrence internationale et des énormes possibilités offertes par les technologies de l’information et de la communication pour promouvoir et commercialiser les services et offres touristiques». M. Kaouane a affirmé que «ces technologies, caractérisées par la flexibilité, ont fait du tourisme un marché virtuel pour attirer les touristes et les investisseurs, ce qui souligne la nécessité d’adopter des médias spécialisés dans ce domaine». Une telle spécialisation contribuera, sans nul doute, à la transition du tourisme vers le niveau d’industrie autonome
Par ailleurs, le ministre du Tourisme a tenu à rappeler les différents projets réalisés par son secteur, dans le cadre de la stratégie de développement du secteur. Ce même secteur est appelé à contribuer à la création d’une économie forte axée sur la diversification des offres et services.
Il mettra en avant la politique adoptée par le gouvernement pour le développement du secteur. M. Benmessaoud soulignera dans ce sens que la nouvelle convention-cadre «mettra en avant, à travers les supports des médias algériens, la diversité du tourisme algérien mais aussi la particularité et l’originalité des produits artisanaux. Les médias ont un grand rôle dans la promotion de notre tourisme mais aussi de la destination Algérie ».
 Le tourisme, dira-t-il, est inscrit comme l’une des priorités du programme de développement économique adopté par le gouvernement.
Enfin, les deux ministres ont visité les stands du SITEV et discuté avec les participants qui ont transmis leurs préoccupations et leurs besoins pour contribuer au développement de ce secteur considéré comme étant une alternative aux recettes des hydrocarbures.
Mohamed Mendaci

                                                                                             Journal EL MOUDJAHID

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *