Adrar: des journalistes et des opérateurs touristiques nationaux et étrangers à la découverte du Gourara

adrar
Une délégation composée de gens de la presse et d’opérateurs touristiques, nationaux et étrangers, est arrivée samedi soir dans la wilaya déléguée de Timimoune pour découvrir une chaine de sites touristiques et archéologiques et des paysages attrayants faisant la fierté de la région.
Inscrit au titre d’un éductour sur un circuit traversant les wilayas de Béchar, Timimoune et Tamanrasset, à l’initiative du Commissariat du Salon International du Tourisme et des Voyages (SITEV) avec le concours de l’Offices national du tourisme (ONT) et l’Office nationale algérien du tourisme (ONAT), ce circuit touristique vise à découvrir les potentialités touristiques et naturelles que renferme la région du Gourara, une destination privilégiée.
Composée notamment d’opérateurs touristiques et journaliste étrangers de Hongrie, France, Slovaquie et d’Italie, cette délégation aura l’occasion de découvrir les atouts touristiques de la région, dont le tissu des ksour, les dunes de sables, les palmeraies verdoyantes et le coucher du soleil qu’offre l’Oasis rouge, a indiqué le directeur du tourisme et de l’artisanat (DTA).
Ce circuit, qui se poursuivra au 17 octobre courant à travers différentes régions du Sud du pays, permettra aux membres de la délégation de promouvoir la destination touristique de l’Algérie, l’établissement de contacts directs entre-participants, notamment avec les représentants des agences touristiques et de voyages et entre-opérateurs locaux et autres partenaires du secteur du tourisme, a expliqué le DTA, Touhami Oumari.
La délégation a été accueillie dans la région du Gourara dans une ambiance festive égayée de chants et danses folkloriques, avant d’être guidée vers des sites touristiques de la Sebkha de Timimoune, et à travers les rues de l’Oasis rouge et des ksour ainsi que des structures touristiques pour s’enquérir des prestations touristiques offertes, prendre visiter des expositions d’artisanat, avant d’assister à une soirée artistique animée par des troupes d’Ahellil, genre lyrique classé patrimoine universel par l’UNESCO.
                                                                                                                                                      APS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *